Piscine hors sol dans son jardin : quel type choisir ?

Lorsqu’on dispose d’un jardin d’une taille modeste et qu’on ne souhaite pas qu’une grande partie de sa surface soit occupée par une piscine creusée, on opte en général pour une piscine hors sol qui prend moins de place. Toutefois, il en existe plusieurs types différents et chacun possède ses défauts et ses avantages. C’est ce que nous allons voir tout de suite !

La piscine en bois hors sol : jolie esthétiquement, mais…

On commence par les piscines en bois qui sont les plus onéreuses, mais aussi les plus qualitatives. On les apprécie particulièrement parce qu’elles se fondent bien dans un jardin disposant de végétations, le bois étant un matériau naturel. Et comme il a l’avantage d’être solide, il n’y a pas de risque que la structure de votre piscine s’affaisse. Pour information, on trouve des modèles avec une garantie de 15 ans ! De plus, on trouve sur le marché des piscines en bois qui font jusqu’à 8 mètres de long avec une profondeur atteignant 1,40 mètre.

Toutefois, ce type de piscine possède deux principaux défauts. Le premier, c’est que le bois nécessite d’être entretenu, car il peut pourrir. Il faut donc l’isoler dans la mesure du possible de toutes les sources d’humidité. Des fendillements peuvent aussi apparaître toujours à cause de l’humidité (le bois se gonfle puis se rétracte). Le second défaut est qu’il est très difficile de démonter une structure en bois. Donc même si vous ne comptez pas l’utiliser en hiver, votre piscine continuera à prendre inutilement de la place dans votre jardin. Pas très pratique !

A lire  Comment végétaliser votre extérieur pour créer un havre de paix ?

Piscine hors sol dans son jardin

La piscine tubulaire : pratique, mais…

Les piscines tubulaires sont certainement celles disposant d’une structure qui sont les plus populaires. Comme leur nom l’indique, elles ont sur les côtés des tubes métalliques qui permettent une bonne stabilité. Il ne faut pas les confondre avec les piscines autoportées qui utilisent elles un boudin gonflable, d’où leur forme ronde ou ovale.

Le premier avantage des modèles tubulaires est qu’on peut les démonter facilement une fois le bassin vidé. Donc une fois l’été passé, vous pouvez facilement ranger les tubes et le reste. De plus, leur prix est très abordable (moins de 500 euros souvent). Toutefois, il faut noter que leur profondeur dépasse rarement 1,22 mètre et qu’elles n’ont pas une durée de vie très longue. On parle en effet de 6 ans en moyenne, ce qui reste honorable cela dit. Enfin, si votre terrain est en pente, une piscine tubulaire sera assez complexe à installer puisque cela nécessite des travaux.

Article mis à jour le 29 avril 2022

Fredo