La terre

La tonte de la pelouse, le travail essentiel pour un jardin bien entretenu

La beauté de la pelouse d’un jardin dépend principalement de sa tonte. C’est en effet, grâce à cette dernière, que chaque touffe de graminée croit de manière horizontale. Cela permet d’obtenir un feutrage aussi épais que dense. La tonte de la pelouse doit être méticuleuse, et pour ce faire, il y a des règles précises à suivre. Quand tondre sa pelouse ? Quelle méthode utiliser pour un rendu réussi ? Les réponses à travers cet article.

La tonte de la pelouse : quel est le moment idéal ?

Tonte de la pelouse Tondre sa pelouse c’est bien, mais quand faut-il le faire ? La première chose à savoir est que le moment idéal pour passer la tondeuse est celui où les brins d’herbe de la pelouse mesurent entre 8 et 10 cm à partir du sol. En prenant en compte la vitesse à laquelle poussent les herbes d’une pelouse, on estime qu’il faut tondre sa pelouse à peu près toutes les semaines durant l’été.

Il est à noter que s’il fait trop sec, il n’est pas conseillé de raser son gazon, pour éviter toute invasion de mousses. Une autre alternative serait d’éviter de tondre trop court, soit tailler 1/3 de la hauteur. Ainsi, pendant les étés chauds, le mot d’ordre est : ne pas tondre trop court.

Durant l’année, la période idéale pour tondre votre pelouse est celle située entre le mois de mars et celui de novembre. Il faut toutefois veiller à ne pas tondre la pelouse lorsque votre herbe est humide. En dehors du fait qu’avec une tondeuse électrique il y a un risque d’électrocution, tondre sa pelouse quand l’herbe est humide, c’est prendre le risque d’avoir une pelouse irrégulière.

La méthodologie à suivre pour l’obtention d’une pelouse magnifique ?

Pour obtenir une pelouse impeccable et travailler de façon efficiente, il faut suivre une méthodologie précise. Pour commencer, il faut préparer le terrain. En effet, il faut débarrasser la pelouse de tout objet, branche, jouet, ou caillou, qui l’encombre.

Ensuite, il faut parcourir tous les sens de la pelouse. C’est une étape très importante, car elle permet d’éviter d’endommager le carter ou la lame de la tondeuse ainsi que tout risque de blessures dues à des projections.

Après, commencez la tonte de la pelouse autour des obstacles présents sur la pelouse : les bords d’allées, les pieds de clôture, les bordures de massifs, les troncs d’arbres. Faire une découpe franche autour des massifs, facilitera le passage de la tondeuse. Il est plus indiqué, d’éjecter les coupes d’herbes à l’intérieur de la pelouse plutôt que sur les massifs. Avec une tondeuse à éjection latérale à gauche, débutez la tonte de la pelouse dans le sens contraire à celui des aiguilles d’une montre.

Cela permet d’éviter de salir les allées. Pendant la tonte de la pelouse, il est très important de faire attention à vos pas. En effet, il faut éviter d’abimer la pelouse en la piétinant. Pour éviter ce genre de désagrément, il faut tondre de façon linéaire grâce à des allers-retours dans un sens puis changer de sens par la suite.

La tonte de la pelouse est une activité capitale si vous désirez avoir une belle pelouse. Il faut la réaliser régulièrement en suivant rigoureusement les conseils contenus dans le présent article.