Comprendre la nécessité d’utiliser un scarificateur thermique

De nombreux accessoires, outils et matériels permettent d’assurer l’entretien et l’embellissement de son gazon, à l’instar du scarificateur thermique, outil indispensable pour la bonne santé du gazon et accessoire complémentaire de la tondeuse à gazon.

Si la tondeuse permet de tondre l’herbe du gazon, c’est le scarificateur pelouse qui permet d’en faire les finitions pour un résultat impeccable. En effet, le scarificateur, qui peut être un scarificateur manuel ou un scarificateur thermique, beaucoup plus efficace, permet de prendre soin des racines du gazon ainsi que du sol. Lorsqu’on possède un gazon, il est nécessaire de savoir qu’avec le temps, se développe entre les racines du gazon, une espèce de feutre végétal qui va être plus ou moins important en fonction de l’acidité du sol ou d’un mauvais drainage du terrain et qui va gêner le passage de la tondeuse. De plus, ce feutre va empêcher la pénétration des engrais et de l’eau d’arrosage dans la pelouse, de sorte qu’à terme, le gazon ne pouvant plus recevoir des nutriments essentiels va dépérir et ne sera plus en bonne santé. C’est parce que ce feutre végétal est dangereux pour la santé du gazon qu’il est nécessaire d’utiliser un scarificateur tel que le scarificateur thermique pour entailler le feutre ainsi que le sol à l’aide des couteaux métalliques qui composent le scarificateur, pour permettre aux nutriments et à l’eau de pénétrer le sol et d’aller jusqu’aux racines.

L’utilisation du scarificateur thermique

Le scarificateur thermique est un outil équipé de dents ou de couteaux métalliques acérés montés sur un axe horizontal tournant à une grande vitesse de rotation grâce au moteur. C’est un outil qui doit être utilisé en deux passages croisés, une fois, voire deux fois par an. Il permet d’entailler le sol à une profondeur de 1 centimètre à 2 centimètres et permet d’arracher la mousse ainsi que le feutre végétal du sol. Contrairement aux râteaux scarificateurs ou aux scarificateurs à roues ou manuels, les modèles de scarificateur thermique sont des scarificateurs à moteur qui permettent d’avoir des résultats remarquables sans fournir trop d’efforts. Fonctionnant avec un moteur qui permet de mettre en route le rouleau horizontal du scarificateur thermique équipé de couteaux verticaux. L’équipement du scarificateur est aussi composé d’un bac de ramassage qui est souvent en option, mais se révèle généralement indispensable pour réussir à ramasser les grandes quantités de feutre détachées par le scarificateur. C’est le modèle de scarificateur de gazon le pus onéreux puisqu’il coûte entre 300 euros et 800 euros, beaucoup plus qu’un scarificateur électrique.

Comment avoir un gazon en bonne santé

Utilisé pour assurer la santé et la beauté du gazon, grâce à un équipement qui permet de taillader et détacher le feutre végétal qui entrave la croissance du gazon, le scarificateur thermique comme tous les autres modèles de scarificateur permet du coup d’améliorer la qualité du gazon et d’en assurer la croissance. Son utilisation permet d’empêcher la croissance des plantes rampantes et des mauvaises herbes. C’est l’outil indispensable lorsqu’on souhaite rajeunir le gazon et en éliminer les zones mortes. Il est préconisé de l’utiliser après les premières tontes au printemps et au début de l’automne et principalement sur un sol humide (pas détrempé ni sec). L’utilisation du scarificateur thermique est adaptée pour les grandes surfaces (au-delà de 500 mètres carrés) et doit être associée à un bac de récupération pour éviter de ramasser manuellement par la suite les déchets végétaux (entreprise souvent difficile). Le choix d’un scarificateur thermique devra être fait en fonction de certains critères et éléments qui équipent l’appareil, à savoir le nombre des dents, dont le nombre va influencer l’efficacité de la scarification, ainsi que le matériau des dents (les dents en acier trempé sont les plus résistantes), la capacité de profondeur de travail que le scarificateur peut atteindre et les caractéristiques du guidon (hauteur réglable, repliable) pour un confort d’utilisation et une plus grande maniabilité, la présence d’un bac de ramassage, etc.

Les commentaires sont clos.