Compostage : pour valoriser vos déchets et produire votre propre terreau

Compostage : pour valoriser vos déchets et produire votre propre terreau
4.9 (98.67%) 15 votes

Commençons notre article sur les différents modèles de composteur

Le vermicomposteur ou lombricomposteur

Le vermicomposteur pour qu’il fonctionne correctement doit être compact et vous devrez y ajouter des vers de culture qui se chargeront de la décomposition de vos déchets. Il sera possible de l’utiliser en extérieur dans le jardin ou sur un balcon. Sachez que le lombricomposteur est adapté au petite quantité.

C’est un composteur qui présente la particularité d’être à étages avec des bacs à compost empilés, la taille de votre vermicompost sera bien évidement en fonction de la quantité de vos déchets et la grandeur de votre jardin. Il faudra attendre environ 6 mois pour avoir un lombrithé qui se présentera sous une forme pâteuse et liquide. Vous pourrez noter sur l’image que ce bac est équipé d’un robinet.

En récupérant le liquide de votre vermicomposteur vous obtiendrez un fertilisant pour les plantes et les fleurs. Il faudra pensez au préalable à le diluer avec de l’eau pour que le mélange ne soit pas trop riche.

Pour faire fonctionner ce composteur il lui faut des vers tigres ou vers du fumier. Pour connaitre la quantité de vers rouge utile au fonctionnement il faudra retenir ceci : 1kg de vers pour une famille de 5 à 6 personnes.

Ce qu’il faut retenir sur le vermicomoteur c’est la fragilité il ne devra pas être exposé en plein soleil ou en plein froid, il n’aime pas les températures extrêmes !

Voir le modèle à plateaux du vermicomposteur sur Manomano c’est le meilleur prix trouver sur le web

Le composteur rotatif

Le composteur rotatif est un modèle rond qui se présente sur pied et possède un système d’engrenage pour le faire tourner sur lui même. Vous achèterez votre composteur rotatif dans une jardinerie ou sur internet des modèles pouvant allez jusqu’à 700 litres. Pour tourner une telle quantité ils sont généralement équipés d’un système d’engrenage pour faire évoluer le tambour sur lui même.

Pourquoi utiliser un composteur rotatif ?

Si vous avez un grand jardin, que vous êtes une famille nombreuse et que vous souhaitez composter des grandes quantités ce modèle est idéale car il va produire un compost prêt à être utilisé en moins de 7 mois voir peut être 6 en fonction de vos rotations. De plus par son système d’aération il ne dégagera que très peu d’odeur, mais le gros inconvénient du composteur Rotatif reste son prix très élevé !

Nous avons sélectionné ce modèle à prix raisonnable le Mini-Composteur Mantis 140 litres

Composteur de Jardin Rotatif Mobile - Mini-Composteur Mantis 140 litres - Plastique Haute densité - Protégé des intempéries et des rongeurs
  • Capacité de 140 litres : idéale pour le compostage de déchets organiques ménagers ou pour les petits jardins. Tambour en polyéthylène haute densité à l'épreuve des rongeurs et des intempéries
  • Composteur rotatif avec rainures un mélange facile et un compostage accéléré
  • Equipé de roulettes pour toujours être à portée de main et d'une large porte pour faciliter le chargement et le déchargement.
  • Double aération sur la porte et les côtés pour favoriser la circulation de l'air, l'évacuation du surplus d'humidité et des odeurs et accélérer la décomposition
  • Largeur 79 cm, Profondeur 66 cm, Hauteur 94 cm. Poids : 30 kg.

Le compostage est une pratique permettant de valoriser une partie de ses déchets, tout en produisant un terreau riche et fort utile pour rempoter des fleurs ou pour fertiliser un carré de fraisiers. Quels sont les techniques de compostage, mais également les déchets que l’on peut ainsi recycler ?

Qu’est-ce que le compostage ?

Le compostage vise à valoriser une grande partie des déchets verts du foyer et du jardin pour produire un terreau riche, naturel et surtout, gratuit. La technique consiste à entasser tous ces déchets de manière à ce qu’ils subissent une dégradation naturelle résultant du travail des nombreux organismes constituant la faune épigée et des lombrics composteurs. Ceux-ci sont d’ailleurs facilement reconnaissables car ils sont annelés.

Ce processus, couplé à la dégradation de la lignine par les champignons, permet d’obtenir un amendement organique naturel. En fonction de sa maturation, il peut être grossier ou être tout à fait comparable à du terreau. Il est alors utilisable pour toutes les plantes du jardin et d’intérieur, après l’avoir mélangé à de la terre pour éviter de brûler les racines. Au potager, il peut être directement répandu au pied des plants.

Quel composteur choisir ?

Pour composter, il vous faut au préalable définir l’endroit où vous entreposerez vos déchets. Même si le compostage ne dégage aucune odeur désagréable, privilégiez un endroit dans votre jardin qui soit à l’écart, y compris de vos voisins. Celui-ci devra par ailleurs être plutôt à l’ombre.

Composteur en plastique ou en bois ?

S’il est possible de composter en faisant simplement un tas, il est plus facile et plus propre d’employer un composteur. Vous en trouverez dans les grandes surfaces et les jardineries, généralement en plastique, parfois en bois.

Le plastique, est-ce vraiment judicieux pour recycler ? Quelle que soit la matière de votre composteur, le résultat est identique. Après c’est une question de prix, mais également de cohérence.

Notre sélection de composteur

Construire son composteur

Pas envie de payer pour un composteur ? Vous préférez le fabriquer vous-même ?
Cela n’a rien de compliqué puisqu’il vous faut seulement trouver 5 palettes perdues identiques que vous pourrez vous procurer auprès d’entreprises ou de commerces près de chez vous.
Coupez quatre de ces palettes à un mètre de long. Positionnez-les les unes contre les autres pour former un carré. Assemblez-les à l’aide de vis et démontez une ou deux planches sur l’un des côtés pour récupérer votre futur compost. Avec la dernière palette, découpez un couvercle à la mesure.

Fabriquer son propre composteur de cette manière, c’est également valoriser un déchet.

Les bons gestes pour composter

Pour obtenir un bon compost, il faut que la dégradation de la matière organique se fasse dans les meilleures conditions. Pour cela, deux choses sont primordiales :

  • l’aération : les bactéries et les insectes qui dégradent le contenu de votre composteur ont besoin d’oxygène. En retournant votre tas de temps à autre, vous l’oxygénez et favorisez le compostage ;
  • l’humidité : les bactéries et le mycélium dégradant la matière organique ont besoin d’humidité. L’été, n’hésitez pas à arroser votre compost si vous voyez qu’il commence à sécher.

Quels déchets peut-on mettre au compostage ?

Si toutes les matières organiques sont dégradées selon le même processus naturel, dans le cadre d’un compostage, certains déchets sont absolument à éviter. Quels sont donc ceux que l’on peut composter et ceux qu’il faut proscrire ?

Déchets à mettre dans son composteur

D’une manière générale, tous les déchets d’origine végétale de la maison ou du jardin sont compostables. Parmi ceux-ci :

Déchets à ne jamais placer dans votre composteur

Si bon nombre de déchets sont valorisables, quelques-uns ne doivent jamais être déposés dans votre composteur ou sur votre tas de compostage :

  • la viande, les os et autres restes d’origine animale ;
  • le poisson, les crustacés et autres fruits de mer ;
  • le fromage et les produits laitiers en général ;
  • le bois recouvert de vernis ou de peinture par exemple ;
  • tout déchet végétal qui pourrait être souillé par un élément non recyclable ;
  • des végétaux malades, au risque de contaminer par la suite vos autres plantations ;
  • les « mauvaises herbes » en graine.

Comment choisir un composteur adapté à ses besoins ?

Notre coup de coeur : Composteur pour jardin pas cher

Composteur pour jardin déchets pelouse température élevée pour humus 380L
  • Avec le composteur, vous pouvez produire votre propre sol riche en humus. Grâce à la construction spéciale et la couleur sombre, une température plus élevée est atteinte à l'intérieur du composteur. Ceci est un avantage par rapport à d'autres composteurs conventionnels
  • La chaleur à son tour favorise une décomposition bactérienne plus rapide et vous obtiendrez de meilleurs résultats.
  • Un rabat près du fond du sol assure un retrait facile de l'humus. Il suffit de le placer dans le jardin - le remplir - et terminé!
  • Résistant aux intempéries, imperméable - Simple à assembler - Haute température à l'intérieur du composteur, donc meilleur humus - Pour déchets de jardin et de cuisine - Remplissage facile d'en haut - Rabat près du fond du sol qui assure un retrait simple de l'humus - Couvercle pliable
  • Dimensions 380L (LxlxH): 72 x 72 x 83cm - Capacité: 380L - Matériau: plastique - Couleur: noir

Bien qu’il soit d’apparence très simple, le composteur est un produit qui se décline en réalité en de très nombreuses versions différentes qu’il conviendra d’étudier avec beaucoup de rigueur au préalable. Trouver le meilleur composteur à vos yeux est loin d’être aussi évident. C’est pourquoi nous avons tenu à mettre à votre disposition ce guide d’achat sur le composteur dans le but qu’en quelques minutes seulement, vous puissiez vous faire une idée précise de l’équipement idéal selon vous.

L’ergonomie générale du composteur pour une utilisation simplifiée

Comment choisir son composteurPour commencer, vous serez amené à manipuler votre composteur régulièrement, que ce soit pour le remplir de déchets ou pour le vider. C’est pourquoi votre prochain appareil se doit d’être le plus ergonomique possible, sans quoi vous pourriez vous lasser de lui et abandonner l’idée de créer vous-même votre propre compost. Concrètement, pour juger de l’ergonomie générale d’un composteur, il est nécessaire de se pencher sur plusieurs caractéristiques très précises.

Tout d’abord, il est indispensable que votre prochain composteur soit équipé d’un robinet placé au niveau du fond qui vous permettra de récupérer le liquide, appelé thé, pour éviter qu’il ne stagne et qu’il puisse endommager la qualité de votre compost. Ensuite, il vaut mieux privilégier un composteur équipé de plateaux, ce qui vous permettra de le démonter pour récupérer le compost sans avoir besoin de retourner tout votre équipement. Bien entendu, de vos besoins dépend le nombre d’étages. Mais dans tous les cas, sachez que si vous le souhaitez, vous pourrez acheter des étages supplémentaires par la suite si vos besoins venaient à évoluer.

Les dimensions idéales d’un composteur

Ensuite, il sera extrêmement important que votre composteur s’adapte à votre environnement. Ses dimensions doivent donc être suffisamment élevées pour répondre à vos besoins, mais elles ne doivent pas non plus être trop grandes, sans quoi votre espace de vie pourrait être diminué. Nous vous conseillons donc de prendre quelques mesures au préalable et d’estimer quelles sont les dimensions maximales que vous êtes prêt à tolérer venant de votre composteur.

Généralement, les composteurs domestiques actuels ne sont pas excessivement grands. Méfiez-vous toutefois des modèles trop compacts qui pourraient être assimilés à des gadgets et qui pourraient ne pas totalement correspondre à vos besoins. Une fois que vous aurez noté ces dimensions maximales, il ne vous restera plus qu’à trier les résultats obtenus en fonction de cette caractéristique, ce qui vous fera gagner énormément de temps.

La qualité générale de votre prochain composteur

Vous l’imaginez facilement, le composteur est un équipement qui ne sera pas installé directement dans votre logement mais qui résidera en permanence à l’extérieur. Cela induit donc qu’il devra être de la meilleure qualité qui soit puisqu’il sera soumis aux différentes intempéries. Et la bonne nouvelle, c’est que désormais, presque tous les composteurs peuvent se vanter d’être très solides, même s’ils ne sont pas tout conçus avec les mêmes matériaux.

Dans la très grande majorité des cas, les composteurs sont fabriqués à partir d’un plastique opaque recyclé qui s’adaptera visuellement très bien avec votre mobilier de jardin. Il s’agit d’un matériau que nous vous recommandons tout à fait pour sa solidité mais aussi pour son côté écologique. Ce plastique est d’ailleurs très léger, ce qui vous permettra de déplacer aisément votre composteur, et il se veut également ultra solide, vous permettant ainsi de pouvoir profiter de votre nouvel équipement de jardin pendant de très nombreuses années.

L’isolation du composteur

Critères de choix d'un composteurL’isolation du composteur est peut-être l’un des points les plus sensibles lorsque vient le moment de choisir un composteur. En effet, les vers qui habiteront votre équipement n’aiment ni qu’il fasse trop chaud, ni que les températures soient particulièrement basses. Pour qu’ils restent vivants, et pour qu’ils réalisent donc le travail de compostage, il sera effectivement très important que votre composteur soit isolé de la meilleure façon possible puisque le plastique recyclé ne se suffit pas à lui-même.

Malheureusement, il faut reconnaître qu’aujourd’hui, il n’existe que très peu de composteurs proposant une isolation parfaite. C’est pourquoi nous vous recommandons d’opter pour un habillage pour composteur supplémentaire qui peut par exemple prendre la forme d’une petite maisonnette, ce qui viendra embellir votre jardin. Ainsi, vous pourrez allier efficacement l’utile à l’agréable.

Les vers adaptés à votre futur composteur

Bien choisir un composteur passe également par le choix des vers. Et à ce niveau, faites très attention car contrairement aux croyances populaires, ce ne sont pas des lombrics qui doivent être utilisés dans un tel équipement. En effet, nous vous recommandons d’opter pour des vers tigres, qui peuvent aussi porter le nom de vers de fumier ou des brandlings. Ceux-ci sont marrons et portent de petites tâches grises ou jaunes.

Vous pourrez aussi préférer des vers de Californie qui sont de couleur rouge vif. Dans tous les cas, veillez également à respecter une certaine quantité. Idéalement, pour un composteur de deux à trois personnes, 500 grammes de vers suffiront. Pour plus de six personne, c’est d’un total de 1,5 kilogramme de vers dont vous aurez besoin pour assurer une parfaite décomposition à vos déchets. Vous pourrez acheter ces vers en magasins spécialisés ou sur internet, à votre convenance.

Le prix du composteur

Pour terminer, le dernier critère de choix d’un composteur concerne le tarif de votre futur équipement. Il est vrai que les avantages d’un tel produit sont très nombreux et que le compost obtenu gratuitement vous permettra de réaliser de nombreux travaux de jardinage de façon parfaitement écologique. Toutefois, l’achat d’un composteur doit impérativement se faire en fonction de vos capacités financières.

Avant de lancer vos recherches, nous vous recommandons de prendre quelques instants pour estimer le budget maximal que vous êtes prêt à consacrer à un composteur. Ensuite, vous pourrez lancer vos recherches en fonction de ce tarif, et ne vous autorisant sous aucun prétexte à le dépasser. Vous protégerez ainsi vos finances, ce qui vous permettra de ne pas avoir à regretter votre nouvelle acquisition par la suite. Mais comme vous aurez tout le loisir de le constater, le prix d’un composteur reste bien souvent très abordable, et il se peut même que vous trouviez le produit idéal à vos yeux à un tarif bien moins élevé que ce à quoi vous vous attendiez.

Leave a Comment