Quand et comment semer l’aneth ?

Vous aussi vous adorez ciseler de l’aneth au-dessus de vos salades, sauces et poissons ? Avec son goût anisé proche du fenouil, l’aneth ravit les papilles. Si l’expérience vous tente, vous pouvez dès à présent vous lancer dans le semis d’aneth. Pour vous aider dans cette entreprise, nous vous adressons nos meilleurs conseils pour tout réussir, du semis à la récolte, en passant par l’entretien. Après cela, vous aurez de l’aneth à portée de main, et que vous aurez cultivé vous-même !

Semer de l’aneth : réussir la plantation

Quand et comment semer l'aneth ? Vous pouvez planter de l’aneth en toute simplicité en partant d’un plant en pot, ou en godet. Ceci dit, ne repiquez pas les petites plantes déjà éclaircies. Si vous prévoyez une culture sous serre, vous pouvez planter votre aneth à n’importe quelle période de l’année, en vous assurant que les températures ne soient pas inférieures à 8°C. Par contre, pour une culture en pleine terre, nous vous conseillons d’attendre que les gelées passent, et de vous y prendre au printemps. Avant de commencer, prenez le temps d’ameublir et de désherber votre terrain. Sachez que l’aneth n’aime pas les sols acides et trop humides, préférez donc une terre normale, drainante et aérée. Choisissez un endroit qui soit exposé au soleil et à la chaleur. Évitez les vents et le soleil trop fort. Vous pouvez même aménager un système d’ombrage, si vous habitez dans une région sujette aux fortes chaleurs.

A lire  Ces fleurs à planter en automne pour un hiver coloré et éblouissant !

Semer de l’aneth : conseils pour la récolte

Il y a deux parties que vous pourrez récolter dans l’aneth : les feuilles et les graines. Si vous visez la récolte des feuilles d’aneth, vous pourrez vous y mettre 2 mois après les semis, et jusqu’à la fin de l’été en septembre. Mais pour que les feuilles aient un maximum d’arômes, le printemps est la meilleure période de récolte. Si vous visez la récolte des graines, vous devrez attendre environ six mois après les semis, soit en automne. N’attendez pas trop, car elles ont tendance à tomber. Une fois vos feuilles d’aneth récoltées, vous pouvez les stocker de deux manières : séchées ou congelées. Pour des feuilles séchées, cueillez-les avant la floraison pour qu’elles ne sèchent pas au soleil. Pour congeler les feuilles, cueillez-les en temps normal et congelez-les sans crainte, car elles supportent assez bien la congélation. Quant aux graines, vous devrez les faire sécher à l’ombre, puis les conserver dans des boîtes fermées hermétiquement.

 A lire Quand et comment semer de l’ail ?

Semer de l’aneth : conseils de culture

Même si elle n’a pas besoin de beaucoup d’entretien, l’aneth demeure une plante que vous vous engagez à cultiver, et comme toutes les plantes, elle a besoin que vous en fassiez un minimum en termes de culture et de jardinage :

  • Rajouter du terreau universel si la terre est argileuse ;
  • Recouvrir les graines semées en utilisant le râteau ;
  • Utiliser un râteau pour affiner la terre ;
  • Arroser peu et régulièrement ;
  • Semer une à une les graines ;
  • Griffer le sol en profondeur.

Échelonnez vos semis, si vous souhaitez une récolte à l’année.

Pour vous aider dans la préparation du jardin : Pourquoi utiliser une grelinette, bioculteur ?

Semer de l’aneth : l’importance de l’arrosage

À l’instar de toutes les plantes aromatiques, l’aneth n’a pas besoin de beaucoup d’eau, à tel point que vous ne devez pas l’arroser lorsqu’il a plu. Une grande quantité d’eau peut mener à la pourriture de la plante. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il faut laisser la plante se dessécher : vous devrez trouver le juste équilibre pour ne pas l’inonder, ni la faire manquer d’eau. Si vous voyez que les feuilles perdent en tonicité, c’est que l’arrosage est urgent. L’eau de pluie est parfaite pour l’aneth, car elle ne contient ni calcaire, ni chlore.

A lire  Qu’est ce qu’un arroseur oscillant ?

Article mis à jour le 5 octobre 2021

Fredo

Laisser un commentaire