Comment aménager une mare dans son jardin ?

Comment aménager une mare dans son jardin ?
5 (100%) 1 vote

Jadis très présentes, les mares ont tendance à disparaître de nos campagnes et de nos jardins. Pourtant, elles sont d’une grande utilité pour la biodiversité, mais également pour celles et ceux qui aiment profiter de leur jardin.

Les mares en voie de disparition

Jadis, chaque ferme, chaque lieu-dit avait sa mare. Il faut dire qu’elles étaient indispensables pour pouvoir abreuver le bétail pendant la belle saison. Elles étaient également essentielles en cas d’incendie et pour pouvoir arroser le verger et le potager en été.
Aujourd’hui, avec l’eau courante, elles n’ont plus qu’un intérêt très limité dans le monde agricole. Quant à l’arrosage du jardin, les jardiniers leur préfèrent les récupérateurs d’eau nettement plus pratiques. Trop souvent considérées comme inutiles, de nombreuses mares ont été asséchées, comblées ou tout simplement délaissées pour finalement disparaître.

Mais avec elles, c’est une faune et une flore qui disparaissent, notamment des libellules ou encore des batraciens de toutes sortes.

Aménager une mare dans son jardin : quel intérêt ?

Il y a forcément un endroit dans votre jardin que vous n’utilisez guère car plus éloigné ou plus ombragé. L’aménagement d’une mare peut être l’occasion de valoriser cet espace. Un avantage parmi bien d’autres.

Les avantages au jardin

Outre la valorisation de votre jardin, la mare apporte une fraîcheur qui est la bienvenue lorsque les températures se font estivales.

Par ailleurs, la mare permet de créer un espace zen et détente. Un havre de quiétude qui peut également accueillir des végétaux et des fleurs nécessitant un tel milieu pour s’épanouir, à commencer par les magnifiques iris d’eau ou les nénuphars.

Les avantages pour la biodiversité

Créer une mare, c’est permettre à la biodiversité de s’exprimer. Ainsi, si vous n’y placez pas de poissons, les grenouilles ne manqueront pas de venir s’y reproduire, tout comme les libellules et autres demoiselles.
C’est également un endroit accueillant pour les abeilles sauvages, mais également pour les hérissons et les oiseaux qui pourront s’y abreuver. Ces vertébrés sont des auxiliaires fort utiles au jardin qui vous remercieront en ne manquant pas de se délecter des limaces et escargots qui s’en prennent à vos fleurs et légumes.

Quelles sont les conditions requises à l’aménagement d’une mare ?

Créer une mare ne se fait pas n’importe comment. Il faut anticiper certains aspects, notamment son approvisionnement en eau, sa proximité avec des feuillus ou encore son exposition.

Quel emplacement choisir pour l’aménagement ?

Le choix du lieu d’implatation est primordial. Il est fonction de plusieurs critères qui doivent tous être pris en considération :

  • la configuration du terrain : si votre jardin est plat, vous n’avez pas à vous soucier de ce critère. En revanche, s’il est ne serait-ce que légèrement en pente, il faut privilégier le point le plus bas. Les eaux de pluie y ruisselant naturellement, elle risque moins de s’assécher ;
  • les caractéristiques de votre sol : un sol argileux qui durcit en été est plus favorable à l’installation d’une mare naturelle. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez également concevoir votre bassin ou faire l’acquisition d’un modèle préformé en plastique dans les magasins spécialisés ;
  • l’exposition au soleil : contrairement à ce que l’on pourrait croire, la mare est un écosystème ayant besoin d’un ensoleillement généreux. Toutefois, en plein été, il faut qu’elle bénéficie d’ombre entre midi et seize heures :
  • l’approvisionnement en eau : pour remplir votre future mare, en particulier en été, il faut anticiper son alimentation. Celle-ci peut se faire simplement en installant à proximité un récupérateur d’eau dont la capacité doit être proportionnelle à votre mare. En effet, si celle-ci venait à s’assécher en plein été, il est peu probable que ses occupants en trouvent une autre à proximité pour s’y réfugier ;
  • la distance avec les feuillus : en automne, il faut garder à l’esprit que les arbres perdent leurs feuilles. Si celles-ci tombent en trop grand nombre dans le point d’eau, cela entraîne une l’eutrophisation, c’est-à-dire une chute importante de la quantité d’oxygène dans l’eau. Un phénomène qui peut aboutir à la disparition de toute vie animale ou végétale de la mare.
  • l’éloignement par rapport aux axes routiers : on n’y pense pas souvent, mais les batraciens et autres animaux susceptibles de profiter de votre mare ne resteront pas cantonnés à ses environs immédiats. Il faut donc prévoir un emplacement qui soit le plus éloigné possible de tout axe routier.

Quelles sont les dimensions idéales d’une mare ?

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de disposer d’une très grande surface pour aménager une mare. Quelques mètres carrés peuvent être suffisants. Il est d’ailleurs préférable d’avoir une mare faisant 4 à 5 m² et de s’en occuper, plutôt que de voir trop grand et d’être rapidement débordé.

En effet, si l’aménagement d’une mare présente une foule d’avantages, il faut également en prendre soin à l’automne en supprimant les plantes qui deviennent trop envahissantes. De plus, après quelques années, il vous faut également retirer la vase déposée au fond, sous peine de risquer l’asphyxie de la mare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *