Marc de café : comment l’utiliser au jardin pour de belles plantations ?

Marc de café : comment l’utiliser au jardin pour de belles plantations ?
4.5 (90%) 2 votes

Longtemps jeté à la poubelle, le marc de café se révèle pourtant d’un grand intérêt au potager ou dans le jardin d’agrément. Comment valoriser et recycler ce déchet 100% naturel pour avoir de belles fleurs ou de beaux légumes ? Peut-il être utilisé comme répulsif à insectes ou déposé dans le composteur ?

Le marc de café, engrais naturel pour vos plantes

Les Italiens sont loin d’être les seuls à apprécier le café. En France aussi, il est l’une des boissons chaudes les plus consommées. Et à chaque fois que nous dégustons un petit noir, nous produisons du marc. Celui-ci est le résidu produit après avoir passé l’eau bouillante sur le café moulu.

L’or brun du jardin

Le marc de café, ce n’est ni plus ni moins qu’un déchet donc ? Oui, mais aux propriétés fort intéressantes au jardin. Et pour cause puisque ce produit totalement naturel (et donc qui peut intégralement être valorisé) présente un rapport carbone/azote de 24.
Par ailleurs, il renferme en moyenne :

  • 2,3% d’azote ;
  • 0,6% de potassium ;
  • 0,06% phosphate.

Ces trois éléments indispensables au bon développement de vos plantes rentrent habituellement dans la composition de n’importe quel engrais bio ou chimique. Le marc de café (totalement naturel et gratuit !) peut donc aisément se substituer à celui-ci, sous réserve toutefois de l’utiliser avec parcimonie.

Comment utiliser le marc de café pour vos plantes ?

Etape préalable avant toute utilisation de votre marc de café, son séchage. En effet, humide, il forme des boules et des blocs difficilement utilisables. Débarrassé de son humidité, il est simple d’emploi et facile à doser.

Pour vos parterres ou dans votre potager, saupoudrez-le directement sur la terre en une fine couche, au pied des fleurs et plantes que vous désirez stimuler, à raison de 0,5 kg par m² et par an au maximum.
Pour vos plantes en pot au balcon ou sur votre terrasse, mêlez-en un peu à la terre de rempotage avec comme proportion 2 cuillères à café rases pour un pot de 20 centimètres de diamètre.

Lors de sa dégradation, le marc de café libère ainsi progressivement l’azote, le potassium et le phosphate qu’il renferme, agissant comme un engrais longue durée. Toutefois, comme tout fertilisant, il vaut mieux ne pas avoir la main trop lourde pour éviter d’obtenir l’effet inverse de celui escompté.

Activateur naturel de compost

Si cet or brun peut être employé directement comme engrais, il possède une autre propriété fort intéressante pour les jardiniers, celui d’activateur de compost. Le marc de café est en effet fort apprécié de toute la faune qui colonise les composteurs, en particulier des vers de terre. Celui-ci stimule l’activité de toutes ces petites bêtes, permettant ainsi une dégradation plus rapide et plus complète.
Déposé avec le reste de vos déchets verts passés au broyeur de végétaux, il vous permet ainsi d’obtenir un terreau naturel, gratuit et enrichi en minéraux.

A noter que le filtre peut également être valorisé dans votre composteur car il est constitué uniquement de filtres naturelles.

Le marc de café pour éloigner les nuisibles

Fourmis, pucerons, escargots ou limaces ne sont pas les meilleurs amis du jardinier. Ces insectes et gastéropodes qui ont certes leur utilité, ont le chic pour s’en prendre aux fleurs de nos parterres que nous affectionnons tout particulièrement ou aux jeunes plants bien tendres fraîchement repiqués au potager.
Une fois encore, le marc de café est un résidu précieux qui peut être employé comme répulsif naturel.

Contre les fourmis

Le marc de café conserve longtemps sa puissante odeur. Si la plupart des insectes y sont totalement indifférents, ce n’est pas le cas de fournis que cela perturbe.
Pour protéger certains de vos végétaux ou pour éviter qu’elles ne s’introduisent chez vous, vous pouvez donc en répandre au sol pour les éloigner. Encore un bon conseil du jardinier !

Contre les pucerons

On peut régulièrement lire sur internet que le marc de café est fort utile pour repousser les pucerons. Une croyance totalement erronée puisque, une fois installées, ces charmantes petites bêtes colonisent la plante sans redescendre au sol. Il faudrait donc qu’elles aient un odorat particulièrement développé pour que l’odeur du marc répandu au sol les importune.

En revanche, l’or brun faisant office de répulsif à fourmis, ces dernières sont moins tentées d’aller faire des élevages de pucerons à proximité immédiate du marc de café. De fait, cela ralentit le développement de la population de ces indésirables sur vos végétaux. Pour réellement vous débarrasser de ces insectes, rien ne vaut le savon noir.

Contre les limaces et escargots

En plein été, lorsque les pluies sont plus rares, répandre du marc de café freine la progression des limaces et escargots. Ce substrat granuleux est en effet peu propice au déplacement des gastéropodes qui vont contourner la zone ainsi délimitée. Toutefois, en cas de pluie, rien n’arrête ces croqueurs de jeunes plants.

Les commentaires sont clos.