Blog

Comment entretenir un réservoir à vessie ?

Le réservoir à vessie est d’une grande utilité, car il permet de faire une réserve d’eau qui pourra être utilisée pour l’irrigation ou pour l’usage domestique. Ce matériel doit être correctement entretenu pour fonctionner de manière optimale, mais aussi pour durer plus longtemps.

Le point sur l’entretien d’un réservoir à vessie

Un réservoir à vessie doit être régulièrement contrôlé. Au même titre que les pneus d’une voiture, il est nécessaire de vérifier tous les 6 mois la pression pour éviter qu’il se perce ou qu’il s’use.

Les essentiels à savoir sur le réservoir à vessie

Le réservoir à vessie est associé à une pompe pour faire une réserve d’eau sous pression afin de rendre la distribution automatique. La source peut être un forage, un puits ou une cuve. Il se base sur le principe de l’enclenchement et du déclenchement en fonction de la pression d’air présente dans le réservoir. Pour que ce dernier fonctionne correctement, de l’air doit être remis tous les 12 ou 18 mois d’utilisation.

Comment entretenir votre réservoir à vessie ?

L’entretien d’un réservoir à vessie doit être réalisé de manière régulière. Les fabricants recommandent de vérifier la pression 2 fois par an, et la marche à suivre se fait en quelques étapes seulement. Commencez par couper l’alimentation électrique de la pompe, videz intégralement le ballon de l’eau que contient le réservoir à vessie, puis videz l’air jusqu’à ce que le manomètre indique 0. Branchez par la suite le compresseur et mettez de l’air jusqu’à atteindre 2 bars, la pression minimum. Une fois toutes ces opérations réalisées, rebranchez la pompe. Pour des considérations d’économie d’eau, prévoyez le contrôle la veille et coupez la pompe. Vous consommerez les réserves d’eau pour la douche et la chasse d’eau, en évitant ainsi de la gaspiller, et vous viderez le ballon ensuite.

Bien entretenir un réservoir à vessie

Nos conseils de maintenance de votre réservoir à vessie

Le réservoir à vessie ou membrane doit être maintenu tous les ans et de manière corrective. La première opération se fait systématiquement chaque année, tandis que la seconde se fait occasionnellement.

La maintenance annuelle du réservoir à vessie

La maintenance systématique est un contrôle réalisé tous les ans au niveau du matelas d’air de votre membrane. Le matelas d’air n’est autre que la pression minimale dans le ballon de surpression. Il sert à la distribution de l’eau contenue dans la vessie du réservoir. Cette pression doit être contrôlée au manomètre et être regonflée si nécessaire avec un compresseur d’air. Assurez-vous d’avoir 0.2 bars en dessous de la pression minimum nécessaire pour enclencher le pressostat.

La maintenance corrective du réservoir à vessie

Après une dizaine d’années d’utilisation, la vessie du surpresseur peut présenter des risques de fissures et vous devez la remplacer. Si vous remarquez que votre pompe se déclenche plus souvent qu’à l’accoutumée, ou si de l’eau fuit de la valve de gonflage lorsque vous réalisez le contrôle annuel, les chances pour que la vessie se fissure ou se perce sont fortes. Il faudra débrancher la pompe, retirer les boulons, ôter la contre-bride et retirer la vessie du surpresseur. Un simple contrôle visuel vous permettra de voir l’état du dispositif. S’il est en bon état, remettez tout en place, mais si vous constatez une fissure, vous devrez le remplacer.

Laisser un commentaire