Quand et comment semer la coriandre ?

La coriandre est une herbe aromatique très connue et indispensable dans la cuisine orientale et méditerranéenne. Très appréciée par certains pour sa saveur fraîche et un peu piquante, mais il y en a ceux qui la trouvent désagréable, ce qui est sûr, c’est que ce sont ses fruits (ou plutôt ses graines) qui ont un parfum fleuri qui font son succès dans l’art culinaire. Si vous souhaitez semer la coriandre chez vous, afin de l’utiliser quotidiennement en cuisine, on vous présente, dans ce qui suit, les informations nécessaires pour réussir votre semis.

Le meilleur moment pour semer de la coriandre

Quand et comment semer la coriandre ? La coriandre, ou comme on l’appelle aussi le persil arabe, se sème généralement au printemps, quand les gelées ne sont plus à craindre ou en automne après la disparition des coups de chaleur, car cette plante ne supporte pas une telle condition climatique. En réalité, les graines se ressèment d’elles-mêmes spontanément, ce qui assure la multiplication de cette plante sans que vous ne soyez obligé de la ressemer chaque fois. Dans le cas où vous voudriez cultiver la coriandre dans un autre endroit de votre jardin, récupérez les graines et stockez-les jusqu’à ce qu’elles deviennent sèches, afin de les semer. Toutefois, les graines fraîches germent facilement aussi. Sachant que le temps de germination est un peu long, ça peut prendre jusqu’à 3 semaines, quand la température est entre 15°C et 20°C, et vous devez attendre jusqu’à 3 mois pour récolter votre coriandre.

A lire : Quand et comment planter l’ail ?

La marche à suivre pour semer de la coriandre

Afin de semer de la coriandre de la bonne façon, qui vous garantit le résultat que vous souhaitez, vous devez d’abord choisir un bon endroit ensoleillé et aéré, mais pas trop exposé au soleil brûlant, et surtout, il faut lui assurer un arrosage continu, car c’est une plante qui demande beaucoup d’eau et qui est trop sensible à la chaleur. Il n’y a pas mieux que d’équiper l’endroit avec un système d’arrosage automatique. Avant de commencer le semis, préparez ces outils devant vous :

  • Une bêche ;
  • Un râteau ;
  • Un cordeau ;
  • Un semoir à main ;
  • Un arrosoir avec pomme.
A lire  Traitements naturels contre les maladies des fruitiers à pépins

Une étape très importante à ne pas négliger, c’est la préparation du terrain, il faut lui faire un labour profond qui peut atteindre jusqu’à 20 cm, et éliminer tous les cailloux, les débris et les mauvaises herbes. Après avoir bien préparé l’endroit, commencez à semer, et répartissez les graines à l’aide d’un semoir et mettez-les en lignes, en vous servant du cordeau. Déposez une graine chaque 2 cm, à une profondeur de 1 à 2 cm, ensuite, recouvrez-les avec de la terre en utilisant le râteau. Mettez une toute petite quantité de 1 à 2 millimètres seulement, puis arrosez la surface jusqu’à ce qu’elle soit bien humide.

A lire aussi : Quand et comment semer l’aneth ?

Nos conseils pour bien réussir à semer de la coriandre

Pour réussir le semis de la coriandre, essayez de respecter la période mentionnée tout en haut, et surtout, évitez les jours et la saison de la chaleur brûlante et la canicule. Le meilleur sol pour semer et pour cultiver de la coriandre est le sol calcaire, qui ne contient pas trop d’acide, et qui a une terre légère. Il est très important de choisir un endroit ensoleillé, aéré, avec un équipement spécial pour l’arrosage automatique, et n’hésitez pas à pailler le sol pour assurer sa fraîcheur. Si vous faites la culture de la coriandre dans votre potager, vous pouvez la placer à côté de la pomme de terre, les betteraves, les courgettes et la carotte, mais il est préférable de ne pas l’associer à la sauge et aux fenouils. Afin de garder toujours la coriandre dans votre potager, vous pouvez la cultiver chaque 3 à 4 ans.

A lire  Orchidée en 10 Questions : Ce que vous pensiez savoir est-il vrai ou faux ?

Article mis à jour le 5 octobre 2021

Fredo

Laisser un commentaire