Lombricompostage : comment bien choisir les déchets à inclure et à éviter

Le lombricompostage est une méthode écologique de valorisation des déchets organiques en petites quantités, grâce à l’action des vers de terre. Ce processus transforme ces déchets en un fertilisant naturel et riche en nutriments appelé lombricompost. Dans cet article, nous nous concentrerons sur le lombricomposteur, adapté aux petites quantités de déchets, contrairement au composteur traditionnel qui gère de plus grandes quantités. Nous vous expliquerons quels types de déchets vous pouvez mettre dans un lombricomposteur et comment les doser pour obtenir un compost de qualité.

Qu’est-ce qu’un lombricomposteur ?

Un lombricomposteur est un système de compostage qui utilise des vers de terre pour décomposer les déchets organiques. Il se présente généralement sous la forme de plusieurs bacs empilés, permettant aux vers de migrer entre les niveaux et de faciliter la récolte du compost. Ce type de compostage est particulièrement adapté pour les espaces réduits tels que les appartements ou les jardins de petite taille.

Les déchets à inclure dans un lombricomposteur

Les déchets à inclure dans un lombricomposteur Il est important de bien choisir les déchets que vous allez mettre dans votre lombricomposteur afin de garantir un bon équilibre et une décomposition efficace. Voici une liste non exhaustive des déchets que vous pouvez ajouter :

Fruits et légumes

  • Épluchures et restes de fruits et légumes
  • Fruits et légumes abîmés ou pourris

Déchets carbonés

  • Cartons bruns peu imprimés et non glacés (boîtes d’œufs, rouleaux de papier toilette)
  • Sachets de thé et filtres à café et marc de café
  • Coquilles d’œufs broyées
  • Pailles, brindilles et feuilles mortes
A lire  Quand faut-il tailler les arbres fruitiers ? Les meilleures pratiques pour un verger productif

Les déchets à éviter dans un lombricomposteur

Certaines matières peuvent perturber l’équilibre du lombricomposteur et nuire à la santé des vers de terre. Voici une liste des déchets à éviter :

Produits d’origine animale

  • Viandes, poissons et crustacés
  • Plats en sauce, produits laitiers et graisses
  • Os et arêtes

Autres déchets à éviter

  • Ail et oignon (vermifuges naturels)
  • Agrumes (trop acides)
  • Plantes malades ou porteuses de parasites
  • Produits chimiques et pesticides

L’équilibre entre déchets azotés et carbonés

Un bon lombricompostage nécessite un équilibre entre les déchets azotés (verts et humides) et les déchets carbonés (secs et marrons). Voici quelques conseils pour maintenir cet équilibre :

  1. Alternez les couches de déchets azotés et carbonés dans le lombricomposteur.
  2. Si le compost est trop humide, ajoutez des déchets carbonés pour l’assécher.
  3. Si le compost est trop sec, ajoutez des déchets azotés pour l’humidifier.
  4. Ne surchargez pas le lombricomposteur en déchets : les vers de terre ont besoin d’espace pour se déplacer et travailler efficacement.

Entretien du lombricomposteur

Pour assurer le bon fonctionnement de votre lombricomposteur, il est important de le surveiller et de l’entretenir régulièrement. Voici quelques conseils pour un entretien optimal :

  • Veillez à maintenir une température stable, idéalement entre 15 et 25°C, pour le confort des vers.
  • Aérez le lombricomposteur en remuant délicatement le compost avec une fourche ou un outil similaire.
  • Contrôlez régulièrement l’humidité du compost et ajustez la quantité de déchets azotés et carbonés en conséquence.
  • Récoltez le lombricompost une fois qu’il est bien décomposé et utilisez-le pour fertiliser vos plantes.

Foire aux questions (FAQ)

Quel type de vers utiliser pour le lombricompostage ?

Les vers les plus couramment utilisés pour le lombricompostage sont les vers rouges de Californie (Eisenia fetida). Ils sont particulièrement adaptés à ce type de compostage en raison de leur capacité à décomposer rapidement les déchets organiques.

A lire  Vinaigre, sel, eau bouillante, que valent les désherbants naturels ?

Combien de temps faut-il pour obtenir du lombricompost ?

Le temps nécessaire pour obtenir du lombricompost dépend de plusieurs facteurs, tels que la température, l’humidité et la quantité de déchets. En général, il faut compter environ 3 à 6 mois pour obtenir un lombricompost de bonne qualité.

Comment utiliser le lombricompost ?

Le lombricompost peut être utilisé comme fertilisant naturel pour vos plantes d’intérieur et d’extérieur. Il suffit de l’incorporer au sol ou de l’utiliser en paillage autour des plantes. Vous pouvez également diluer le lombricompost dans de l’eau pour créer un « thé de compost » à utiliser comme engrais liquide.

Conclusion

Le lombricompostage est une méthode écologique et efficace pour recycler vos déchets organiques et produire un fertilisant naturel pour vos plantes. En suivant les conseils présentés dans cet article, vous pourrez installer et entretenir un lombricomposteur chez vous, et ainsi contribuer à réduire votre empreinte écologique tout en prenant soin de vos plantes.

 

Article mis à jour le 25 mars 2023

Fredo

Laisser un commentaire